Diplôme d’Université de « médecine de la diversité » : les inscriptions sont ouvertes !

Objectif de l’enseignement : La prise en charge médicale des personnes d’origine non-européenne risque de souffrir d’une méconnaissance par les médecins de certains déterminants de santé pouvant être considérés comme inhabituels dans un contexte européen traditionnel, qu’il s’agisse de déterminants génétiques (prédispositions à certaines maladies, pharmacogénétique), géographiques (exposition possible à certains agents pathogènes) ou d’ordre socioéconomique ou culturel (relation au système de soins, expression inhabituelle de certains symptômes). Des conséquences négatives sur la qualité des soins peuvent en résulter.La formation dispensée dans ce D.U. a pour objectif d’améliorer les compétences des médecins dans ces domaines, de façon à ce que les praticiens puissent intégrer dans leur pratique médicale générale, lorsque cela est pertinent, une prise en compte de la diversité des origines, et vise en définitive à une universalité de la qualité des soins.

Contenu de l’enseignement : celui-ci est dispensé en cinq modules : Module 1 : Approche de la problématique par les sciences humaines ; Module 2 : Influence du phénotype : l’exemple de la dermatologie ; Module 3 : Spécialités d’organes et de systèmes : les particularités à connaître ; Module 4 : Influence du milieu : grands ensembles régionaux d’intérêt sanitaire ; Module 5 : Méthodologies d’études et d’enseignement.

Tous renseignements complémentaires disponibles sur le site de l’Université de Strasbourg

http://unistramed.u-strasbg.fr/var/ezwebin_site/storage/original/application/5e88cece7839946df0f6748e2594c634.pdf

Auteur/autrice : Antoine Mahé

Rédacteur en chef du Bulletin de l'association des léprologues de langue française (BALLF)