Et l’anapath ?…

L’anatomie pathologique, parfois considérée comme un luxe, est en fait accessible désormais dans de nombreux centres. Son apport diagnostique peut être très intéressant dans certains cas difficiles, parfois déterminant.

Deux articles du dernier numéro du BALLF (numéro 37 – 2022) abordent la question.

… Une mise au point sur les aspects pris par les lèpres tuberculoïdes (Dr Alain Gaulier)

… Une analyse de l’ouvrage référence dans ce domaine, qui vient de paraître et dont nous ne saurions trop recommander la lecture à tous les léprologues

HISTOPATHOLOGICAL DIAGNOSIS OF LEPROSY
DE CLEVERSON TEIXERA SOARES, BENTHAM BOOKS ED, 2021

Diplôme d’Université de « médecine de la diversité » : les inscriptions sont ouvertes (année 2022-2023)

Objectif de l’enseignement : La prise en charge médicale des personnes d’origine non-européenne risque de souffrir d’une méconnaissance par les médecins de certains déterminants de santé pouvant être considérés comme inhabituels dans un contexte européen traditionnel, qu’il s’agisse de déterminants génétiques (prédispositions à certaines maladies, pharmacogénétique), géographiques (exposition possible à certains agents pathogènes) ou d’ordre socioéconomique ou culturel (relation au système de soins, expression inhabituelle de certains symptômes). Des conséquences négatives sur la qualité des soins peuvent en résulter. La formation dispensée dans ce D.U. a pour objectif d’améliorer les compétences des médecins dans ces domaines, de façon à ce que les praticiens puissent intégrer dans leur pratique médicale générale, lorsque cela est pertinent, une prise en compte de la diversité des origines, et vise en définitive à une universalité de la qualité des soins.

Contenu de l’enseignement : celui-ci est dispensé en cinq modules : Module 1 : Approche de la problématique par les sciences humaines ; Module 2 : Influence du phénotype : l’exemple de la dermatologie ; Module 3 : Spécialités d’organes et de systèmes : les particularités à connaître ; Module 4 : Influence du milieu : grands ensembles régionaux d’intérêt sanitaire ; Module 5 : Méthodologies d’études et d’enseignement.

Tous renseignements complémentaires disponibles sur le site de l’Université de Strasbourg

http://unistramed.u-strasbg.fr/var/ezwebin_site/storage/original/application/5e88cece7839946df0f6748e2594c634.pdf

C’est la rentrée ! 😉

En vrac, quelques nouveautés intéressantes en ce début de mois de septembre 2020 (léprologiques, ou pas…)

Les maladies tropicales négligées : une problématique devenue primordiale

– Une conférence internationale (virtuelle) sur cette thématique à suivre via @NTD_NGOs et #NNN2020

– Une consultation ouverte par l’OMS pour recueillir des propositions spontanées concernant la prise en charge intégrée des maladies tropicales négligées à expression cutanée (#skinNTDs bit.ly/2YZoQFu)

– l’importance d’un accès sécurisé à l’eau (#beatNTDs: ow.ly/4BEB50B8kg9, #Worldwaterweek)

La transmission du virus sauvage de la poliomyélite éradiquée en Afrique

#polio

Un Diplôme d’Université (D.U.) consacré à la « médecine de la diversité« 

La Faculté de médecine de Strasbourg, France, ouvre les inscriptions pour un D.U. innovant consacré aux conséquences médicales liées à la diversité des origines, problématique en expansion du fait d’un brassage croissant des populations. L’inscription et la délivrance des cours de ce D.U., ouvert électivement aux médecins, se font via internet. Les modalités d’inscription et une présentation détaillée sont accessibles via les liens suivants: http://unistramed.u-strasbg.fr/var/ezwebin_site/storage/original/application/691016e78cb062cbda1ebe0fe5214e9d.pdf, et http://med.unistra.fr/fre/Inscription/Formation-medicale-continue