Comptes-rendus des Assemblées Générales de l’ALLF (2019; 2016)

COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ASSOCIATION DES LEPROLOGUES DE LANGUE FRANÇAISE (ALLF) (11 SEPTEMBRE 2019, MANILLE)

En marge du vingtième Congrès international sur la lèpre (20th International Leprosy Congress) s’est tenue l’Assemblée Générale de l’Association des Léprologues de Langue Française, conformément aux statuts de l’association. L’ordre du jour portait sur les points suivants : bilan du Bureau sortant ; proposition d’un nouveau Bureau, puis adoption s’il y a lieu ; agenda du nouveau Bureau.

Une présentation du bilan du Bureau sortant a tout d’abord été effectuée. Dans un premier temps, il a été souligné le grand succès que représentait la tenue d’une session francophone lors du Congrès international sur la lèpre. Cette initiative, qui avait déjà été possible à Beijing, a donc été renouvelée. Sans surprise, tous les membres et sympathisants de l’ALLF présents ont souligné l’importance que revêtait la tenue de cette session, et ce pour deux raisons : l’existence d’un temps de présentation et de discussion dédiés aux francophones impliqués dans la lutte contre la lèpre, qui ne tous ne maîtrisent pas la « langue de Shakespeare », apparaît déjà comme une nécessité ; mais également, la qualité des présentations effectuées par des orateurs francophones dans ce cadre, qui pour beaucoup n’avaient rien à envier sur le fond aux présentations anglophones, rendait l’existence de cette session légitime sur un plan scientifique. Le Dr Christian Johnson, président de l’ILA, a été chaleureusement remercié de l’effort ainsi consenti par les organisateurs du Congrès. Cependant, malgré le succès indiscutable de cette session, certaines critiques peuvent être énoncées : le caractère assez limité dans le temps de la durée de cette session (qui, si le temps imparti avait été plus généreux, aurait permis la tenue de conférence(s) par un ou plusieurs experts francophones sur des sujets clés…) ; mais aussi et surtout, l’absence de traduction accessible, de la session francophone d’une part, ce qui aurait permis aux non-francophones de profiter des travaux qui y étaient présentés, mais également l’absence de tout effort de traduction (en français, en espagnol…) des sessions tenues en anglais – alors que, rappelons-le, c’était le cas lors du congrès de Beijing !  Il y a donc eu, à ce niveau, une régression des capacités techniques du Congrès, ce qui est fort regrettable.

La première – et principale – activité du Bureau a été la rédaction et la diffusion du Bulletin de l’Association des Léprologues de Langue Française (BALLF), tâches qui ont été tenues au rythme de un numéro annuel. Le rédacteur en chef du BALLF a tenu à faire part de la relative difficulté de la revue à obtenir des articles. Il a été rappelé que les articles publiables sont potentiellement de nature très variable (études scientifiques, cas cliniques, cas iconographiques, articles historiques, points de vue…), et que la Rédaction de la revue était prête (elle le fait déjà couramment pour certains articles qu’elle reçoit) à apporter une aide rédactionnelle. Il a été rappelé également que les publications dans le BALLF sont à même d’être répertoriées par le CAMES. Afin de dynamiser ce secteur, il est prévu d’adresser régulièrement (plusieurs fois dans l’année) des messages de sollicitation d’articles. Sur le plan de l’accessibilité de la revue, il a été rappelé que son contenu était désormais facilement accessible « en ligne » via le site « infolep » (lien https://www.leprosy-information.org/resource/bulletin-de-lallf-revue-francophone-d-information-sur-la-lepre-et-l-ulcere-de-buruli). Pour finir avec ce sujet, l’apport logistique majeur (et irremplaçable) de la Fondation Raoul Follereau pour l’impression et la diffusion du BALLF (notamment, mais pas seulement) a été souligné, et loué.

La création du site web dédié à l’ALLF, réclamée lors de la précédente AG, a donc été effective (https://allf.medicalistes.fr/). Sa fréquentation est bien sûr dépendante de l’actualisation des pages du site. Un satellite intéressant de ce site consiste en la « liste ALLF », prévue pour être un lieu d’échange entre membres de l’ALLF (https://sympa.medicalistes.fr/wws/subindex/allf). Force est de constater le peu d’activité de cette liste.  Une riche discussion s’est engagée à ce sujet. Une possible concurrence avec la « Leprolist » anglosaxonne a été évoquée ; en fait, il ressort des discussions d’une part que Leprolist, surtout occupée par des discussions et/ou points de vue théoriques, n’a pas vraiment la même fonction que la liste ALLF, prévue pour être d’avantage une zone de discussion de cas ou situations pratiques difficiles ; et d’autre part que, encore une fois, le caractère strictement anglophone de Leprolist ne la rend pas optimalement accessible pour la majorité des francophones, notamment pour les contributions que ceux-ci pourraient avancer. Il y a donc clairement place pour la liste ALLF et the leprolist.  Une campagne d’inscription à la liste ALLF sera lancée. Par ailleurs, le Dr MY Grauwin a proposé d’effectuer une traduction en français de certaines contributions de la leprolist.

Puis, la proposition d’un nouveau Bureau a été effectuée. Celle-ci a été avalisée par vote (à l’unanimité). Le nouveau Bureau est donc le suivant : Président Dr Roch Christian Johnson ; secrétaire général Dr Antoine Mahé ; secrétaires généraux adjoints Pr Ousmane Faye et Dr Léopold Ilboudo ; trésorier Dr Georges-Yves de Carsalade ; membres du Bureau Dr Mputu, Dr Cauchoix, M. Diez, Dr Nimer, Dr Um Boock, Pr Chaise, Dr Grauwin, Dr Mondjo, M. Cissé, Dr Anita Wadagni.

Un agenda pour le nouveau Bureau a été proposé ; outre le maintien des tâches pérennes (rédaction et diffusion du BALLF…), il a été demandé de mettre l’accent sur la tenue d’une session francophone « améliorée » (plus étendue, avec traduction…) lors du prochain congrès international de la Lèpre, tâche qui devrait être facilitée par la présidence reconduite à la tête de l’ILA du Dr Christian Johnson, ainsi que sur la dynamisation de la liste ALLF. Il a été également proposé qu’un référentiel de prise en charge des réactions, pour commencer de type 1, soit élaboré au niveau de l’ALLF. Il a été également suggéré de constituer une base de données visant à servir de référentiel pour infirmiers périphériques via un e-learning.

Pour finir, les membres et sympathisants de l’ALLF ayant assisté à l’assemblée ont été conviés à un repas qui a permis de continuer les échanges dans la bonne humeur….

Dr Antoine Mahé (secrétaire général de l’ALLF)

Manille, septembre 2019


COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ASSOCIATION DES LEPROLOGUES DE LANGUE FRANCAISE – BEIJING, 21 septembre 2016

La deuxième session francophone du Congrès International sur la lèpre de Beijing s’est conclue par la tenue de l’assemblée générale de l’ALLF. Devant une assemblée nombreuse, témoignant de la vitalité de l’association (et qui est redevable à la Fondation Raoul Follereau pour lui donner les moyens de s’exprimer), différents points ont été abordés.
Un hommage unanime a tout d’abord été rendu à la mémoire du Dr Bobin, disparu en 2014 et qui a été le fondateur et l’animateur acharné du BALLF depuis sa création en 1996. Une minute de silence a été tenue à sa mémoire

Bilan des activités de l’ALLF (2013 – 2016)
Celles-ci ont consisté principalement en la gestion de la publication du Bulletin de l’Association des Léprologues de Langue Française (BALLF), seule revue francophone ayant pour thématique principale la lèpre et tirant à plus de 1.000 exemplaires pour chaque numéro, lesquels paraissent à un rythme annuel. Afin de faciliter l’accès à la revue, un lien dédié sur le site de Infolep a été créé, à partir duquel  les numéros depuis sont téléchargeables au format .pdf.
Une autre avancée très importante a été l’obtention de l’accréditation par le CAMES des articles paraissant dans le BALLF. Ceci doit permettre un recrutement plus important en articles originaux.

Election d’un nouveau Bureau
La composition du nouveau Bureau est la suivante :
. Président : Dr Roch Christian Johnson,
. Secrétaire Général : Dr Antoine Mahé,
. Secrétaire général Adjoint : Pr Ousmane Faye,
. Secrétaire Général Adjoint : Earnest NJhi Tabah,
. Trésorier : Dr Georges-Yves de Carsalade,
. Membres : Dr Mputu, Dr Cauchoix, M. Diez, Dr Nimer, Dr Umboock, Pr  Chaise, Dr  Grauwin, Dr Mondjo, M. Cisse
. Représentants de l’ ALLF au niveau des pays : Bénin: Dr Agossado, Burkina Faso: Dr Kafando, Côte d’Ivoire: Dr Abbet Abbet, Guinée: Dr Sacko, Mali: Dr SIDIBE, Niger: Dr Gado, Mauritanie: Dr Ould Chiia, Gabon: Dr Mondjo, Congo (RDC): Dr Mputu, Congo Brazzaville: Dr Aloumba, Burundi: Dr M. Sawadogo, Sénégal: Dr Zoubi, Tchad: Dr Djibrine Mihimit
. Représentant Fondation Raoul Follereau: M. Michel Récipon

Projets
Il a été proposé qu’un lieu d’échange organisé concernant les cas médicaux difficiles à prendre en charge soit créé. Concrètement, ceci consisterait en la création d’une « liste » dédiée aux membres de l’ALLF sur laquelle les questions posées seraient lues de chaque abonné qui peut à son tour y répondre. Les cas les plus complexes relèveraient d’avantage d’une réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) sous la forme de vidéoconférences. D’autre part, un site internet pourrait également être mis en place sur lequel figureraient liens intéressants (vers le BALLF notamment) et informations utiles. Il a également été proposé que se tienne un atelier sur la recherche opérationnelle pour les pays francophones.

Rédaction du compte-rendu : Dr Antoine Mahé

Auteur : Antoine Mahé

Rédacteur en chef du Bulletin de l'association des léprologues de langue française (BALLF)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.